DES NOCES EN NOIR ET BLANC

L'instrument : un ballet de 9 lampes d’architecte géantes devenues tambours

Le dispositif installé est conçu comme une scénographie mouvante, imaginée autant pour sa force d’étrangeté que pour son potentiel musical.

Cette structure ample et mobile se déploie selon le système articulé des lampes de bureau, elle permet une souplesse et une fluidité de mouvement sur 4,5 m de développé. L’ensemble, composé de 9 structures métalliques, évoque à la fois un animal mythologique, une créature robotique et androïde.

L’instrument devient vivant à mesure que les musiciens et les danseurs qui le manipulent, développent avec lui une histoire singulière. Il se déploie comme autant de bras articulés sortis de terre et de mains offertes tendant leurs paumes aux baguettes des percussionnistes.

Il permet une souplesse et une fluidité de mouvement et devient partenaire des danseurs.

2010 : création DES NOCES EN NOIR ET BLANC,

Festival in de Chalon dans la rue.

Conception et réalisation de la machinerie : Jean Louis BERBOUGNOUX

  • Google Clean
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean