POURQUOI C'EST TOUJOURS SUR MOI QUE CA TOMBE ?

Textes des enfants 

Miguel Angel
 

Depuis que je suis ici, je vis les meilleurs jours dans la prison....

 

10 janvier

Salut je m’appelle Miguel Angel et j’ai 17 ans.

J’aime l’atelier, parce que j’arrive avec l’énergie, mais des fois, je me surpasse, comme aujourd’hui et je fais le désordre. Je vais essayer de mieux me comporter.

 

12 janvier

Je m’ennuie un peu, je suis désespéré, triste, je me sens seul. Ça fait 4 mois que je suis là, je crois que j’ai assez payé. 4 mois ne sont rien. J’ai déjà été enfermé dans deux autres lieux, j’étais 6 mois dans chaque, ma mère me mettait là à cause des drogues, là bas c’est horrible, on essaye de te faire comprendre avec des coups et des punitions terribles, que tu ne peux pas imaginer. Ici je me sens mieux, mais je crois que j’ai eu ma dose. Depuis l’âge de 13 ans je consomme des drogues, j’ai 17 ans et je n’ai ni la volonté, ni assez d’auto-estime pour m’arrêter.

 

13 janvier

Depuis que je suis ici, je vis les meilleurs jours dans la prison.

En même temps, ce sont les moments les plus tragiques de ma vie, j’ai déjà perdu la liberté trois fois, et je ne m’habituerais jamais à être enfermé. Je ne vois ni ma famille, ni mes copains, ni ma copine, et je ne me drogue pas. Je voudrais décrocher de la cocaïne, de la colle, des cachets, du peyotl. L’herbe. Je n’ai jamais dit ça à personne, je l’ai dans ma tête et tatoué sur mon corps. Je ne sais pas d’où sortent ces idées aussi stupides, même si je semble être un bon garçon, je ne le crois pas. Peut-être quelquefois.

 

14 janvier

je continue à penser à la drogue

 

20 janvier

Je suis très jeune et je viens de me rendre compte de combien je suis bête, je le sais mais je ne veux pas changer.

J’ai gâché le peu que j’ai vécu, je ne fais que des conneries, j’espère que Dieu me donnera encore de la vie et que je pourrai récupérer le temps perdu pour grandir comme un homme qui réussit, mais je ne sais pas quand est ce que j’arriverai à faire ça parce que je suis toujours le même.

J’ai 17 ans, je suis au lycée et je vais bientôt aller à l’université pour faire ce que je veux depuis longtemps : devenir architecte. J’espère y arriver.

 

21 janvier

Je suis très en colère à cause de mon attitude, excuse-moi mais je suis un stupide complet, même si j’hésite à changer. J’ai envie de me maudire, de me frapper, de pleurer, de beaucoup de choses, à cause de tout ce que j’ai perdu, mais je n’ai ni le courage, ni la force, de faire face à toutes ces erreurs. Il y a des moments, ou je ne voudrais pas voler d’oxygène à ceux qui savent apprécier la vie. Il y a des choses qui me maintiennent, mais ces choses s’affaiblissent de plus en plus, elles sont instables.

 

24 janvier

Je me sens tout éteint, mais je ne suis pas mort, simplement je dors ou je suis perdu. Je suis fatigué de respirer, je ne vais pas marcher, mes yeux ne vont plus rien voir et mes cheveux ne vont plus pousser.

 

25 janvier

Aujourd’hui nous sommes sorti de ce putain d’enfermement, et en plus le théâtre est super bien. On a pas eu de goûter, mais ce n’est pas grave.

J’ai vu la rue, je déprime toujours et je désespère et j’ai envie de partir et de retrouver ma liberté. Changeons de sujet, j’ai peur que ma famille vienne. Je ne veux pas que mes parents entendent ce que j’ai écris parce que c’est une petite partie de ma vie en résumé. Ils vont me dire : « t’es pareil connard » .

 

26 janvier

C’était super, super d’enfer, c’était notre première présentation, et je dis que c’était très bien, on était presque tous concentrés.

Tout le monde dit que je suis un flemmard, que je suis con, que je suis le diable, je le suis mais pas tant que ça. Ma tête est vide.

 

27 janvier

Je ne sais pas pourquoi je suis fâché et triste, on suppose que je devrais être heureux. J’ai envie de sortir toute la haine et la rancune que j’ai dedans à travers l’écriture : toujours, toujours avec des pas incertains, sans connaître mon avenir. Jour après jour, ce monde m’anéanti, autant de problèmes écrasent ma pensée. Je pense que ni le présent ni le futur que je vois pour moi ne sera pas autrement. Des fois, je me mets à réfléchir et je voudrais revenir en arrière mais ça ne suffit pas. Je ne fais que ça, revenir en arrière.

La vie, telle que je la vois, est comme une feuille de papier qui, à n’importe quel moment, pourrait se déchirer.

Quelle vie aussi folle, à cette vitesse un infarctus serait fatal. Vivre comme ça est inusuel pour un jeune, ce n’est pas normal. Mes paroles ivres, folles, n’ont pas de sens.

Je suis très fâché mais il y a un moment je me suis senti heureux.

 

30 Janvier

L’atelier est de plus en plus dur, je deviens de plus en plus flemmard, mais je ne veux pas que ça se finisse car c’est très amusant. Je suis super, super désespéré. Tout simplement je veux être déjà en liberté.

Il faut que je m’en aille.

Luis Roberto

7 janvier

tout ce qui concerne l’art c’est très important pour moi. Je me sentirai très mal si je ne pouvais pas surpasser ce que je vis. Je me sens content et à la fois j’ai envi de pleurer, Pourquoi ?

Pourquoi j’ai envie de pleurer quand je suis content ?

J’approfondi beaucoup, en réalité ça ne m’intéresse pas, parce que je pense que je devrais me dénuder pour savoir.

C’est difficile de vivre avec tant de choses, c’est curieux, j’ai tout, je veux pleurer, crier, et tout casser autour de moi, je ne comprends pas cette sensation et pourtant elle m’arrive.

Je suis amoureux, mais je suis enfermé, j’ai la musique, mais je ne peux pas me réaliser. J’ai les arts, mais je n’arrive pas à concrétiser quelque chose de sérieux.

Je commence à me redresser, mais j’ai toujours honte.

 

10 janvier

Aujourd’hui, ça fait un an que je suis dans cette maudite prison pour enfants. Je ne sais pas comment j’ai réussi à tenir (en réalité c’est pas beaucoup, si je pense ce qu’il me reste à faire : 3 ans et demi ou 42 mois) Des fois je pense que je serai déjà mort,

je ne veux pas penser à ce que va faire mon ex copine, avec laquelle je suis tombée ici, elle est dans la prison pour adultes) J’ai peur de la laisser, mais il faut que je le fasse.

Pourquoi on aime autant les choses qui nous font du mal ?

Pourquoi on ne voit le mal que l’on fait au autres jusqu’à leur agonie ?

C’est mieux d’être haï pour ce que tu es que d’être aimé pour ce que tu n’es pas.

 

11 janvier

Je suis en train de me stabiliser. Je continue quand même a avoir mes problèmes existentiels.ils ne vont jamais cesser. Je me rappelle un diagnostique qu’on m’a fait et je suis rangé dans les maniaco dépressifs bi polaire.

Combien de fois tu as désiré mourir ?

 

12 janvier

Je parle du délit, ce qui a été fait, a été fait. On ne peux plus rien changer. J’espère que plus jamais une situation pareille ne se reproduise dans ma vie.

 

13 janvier

Je suis content, parce que j’ai eu un courrier d’une gentille Française qui s’appelle Nicole. Je crois que les choses s’améliorent.

Le monde se retourne et m’a permis de m’approcher d’avantage de toi.

 

14 janvier

Aujourd’hui je suis très content et il n’y a pratiquement rien de mauvais en moi, seulement, on m’a obligé à jouer au Football. Et je déteste le foot.

« les enfants ne pleurent pas ? »

 

17 janvier

Je suis un peu triste, pas un peu très triste, je réfléchi à la vie, je pense que c’est une ordure.

Il vaut mieux se brûler que s’éteindre lentement.

 

18 janvier

Aujourd’hui je réfléchis a l’amour, qu’est ce que l’amour ? Je ne sais pas. Qui que ce soit qui nous a conçu, où d’ou nous soyons sortis, ça a du être quelque chose de grand pour nous rendre si compliqué.

 

19 janvier

J’ai pensé sérieusement à me suicider. Parce que ma vie est un échec et je ne sais pas ce qu’elle va devenir

. Pourquoi je suis comme ça ? D’un moment à l’autre mon point de vu change, c’est comme si je voyais un cube en trois dimension. De quel point le vois tu ?

Je réfléchirais à ma vie et à l’avenir, je prendrais un peu d’air et en une seconde ma vie passera devant mes yeux pour voir si je ne plonge pas dans la même erreur.

« Un zombie cache mon visage dans les cendres du monde »

 

21 janvier

Aujourd’hui je suis très heureux, la pièce va être très bien.Quand à mes émotions elles vont bien. . Je suis super content parce qu’aujourd’hui c’était rose. Demain je verrais la rue pour la première fois depuis un an.

« Enfin je vois les bulles de mon air sortir de la mer dans laquelle je me noyais ».

 

24 janvier

Des fois je me souviens de mes camarades et je me mets à pleurer. Je crois que j’ai plus partager avec mes amis qu’avec mes parents. Pourquoi j’ai du vivre ça ? Ou vivre ainsi ?

La plupart d’entres eux, en clignant des yeux disparaîtront, au moment ou les larmes couleront.

« pourquoi la vie doit jouer avec nos crâne »

 

27 janvier

Aujourd’hui c’était la première officielle. je cherchais d’avoir de la satisfaction personnelle et je l’ai trouvée,

« Ouvre tes bras et laisse-moi te montrer que l’amour est possible »

Raymundo

7 janvier
Merci de batailler avec nous et d’avoir de la patience avec tous et chacun de nous.

 

12 janvier
J’étais très content et heureux, de savoir que la prof est très contente de me revoir. C’est comme si une sorte de bonheur m’emplissait demain, je vais avoir la pêche ici pour apprendre encore plus.

 

17 janvier
J’ai pris le portable d’un gardien et ça m’a paru très facile d’appeler chez moi. On a dit qu’on allait augmenter mon temps ici, je sais que j’ai fais une connerie en l’ayant pris. C’était une erreur, ça n’arrivera plus.

 

23 janvier
je suis avec ma mère qui est en visite et je lui raconte tout ce que nous allons faire dans le spectacle, et je lui dit que ça va être très joli, je l’invite pour qu’elle vienne me voir, pour qu’elle s’amuse un petit moment avec moi, et je lui dit d’inviter mes frères et mes oncles, je sais que je ne vais pas être distrait et que je ne vais pas me tromper.

 

25 janvier
Pendant quelques heures j’étais très turbulent, la prof m’a grondé et j’ai réfléchi a ce qu’elle m’a dit. Et à partir de ce moment j’ai commencé a bien travailler et je me félicite, je serais comme ça tous les jours jusqu’à la fin.

Eduardo

Le fait de recevoir une lettre de quelqu’un qui a lu mon journal m’a fait très plaisir et je voudrais lui répondre.

 

Mercredi 4

Je vais vous dire ce que je pensais avant de cet atelier. Le mardi je suis rentré sans envie, je pensais que ce ne serait pas amusant. Je m’étais trompé.

 

07 janvier 05

c’était très beau ce que l’on faisait.

 

11 janvier

cet atelier me paraît très bien parce que les choses avancent de mieux en mieux.

 

12 janvier

que j’ai eu la visite de ma famille. J’étais disposé à être bien dans l’atelier. Je crois que ça avance à merveille.

 

14 janvier

chaque jour qui passe, tout va de mieux en mieux.

 

17 janvier

Vous savez j’avais un doute, mais je l’ai vérifié, les profs me semblaient très bête, mais je me suis trompé. je n’ai aucune plainte contre vous.

 

18 janvier

ce qui ne me plait pas, c’est que le temps passe très vite, je voudrais que ce ne soit pas comme ça. », je suis fier d’être dans ce lieu, qui n’est pas une prison.

 

24 janvier

Le fait de recevoir une lettre de quelqu’un qui a lu mon journal m’a fait très plaisir et je voudrais lui répondre.

 

26 janvier

Première répétition face à un vrai public, je crois que ce n’était pas mal ! Mais il nous manque le vrai bon, je m’y prépare. J’ai appris c’est à contrôler le trac.

 

27 janvier

Je suis fier de la vie et tout ce que j’ai en ce moment. En vérité j’ai de la chance. le public a été super cool.

Juan Manuel

12 janvier

Je vais vous raconter mon histoire, j’ai commencé par fumer une cigarette en primaire, les jours ont passés et je me suis mis aux drogues. Au début c’était une fois par semaine, puis une fois par jour, deux ou trois fois, puis je me suis mis à l’alcool et on m’a invité pour faire un enlèvement. Je l’ai kidnappé et je l’ai privé de sa liberté physique, une fois dans mes main, ce n’était plus qu’un objet, j’ai abusé violemment de lui, je l’ai frappé comme un poupon, et nous avons demandé la rançon.

 

26 janvier

Ça me fait plaisir de faire un spectacle car des fois je pense que si j’étais dehors je ne sais pas où j’en serais. Si je n’avais pas vécu cette expérience, je serais vraiment dans des pires conditions. Je remercie vraiment d’être ici, sinon je serais peut-être à Matamoros, en préparant l’enlèvement de quelqu’un, ça aurait pu être un ticket pour bosser avec un trafiquant de drogues. Les autres, ils sont recherchés par les flics maintenant. Bon, je pense qu’en sortant ça va être différent.

 

30 JANVIER

Aujourd’hui c’est le dernier jour où nous présentons notre travail.

Ces jours-ci ont été bien. Je me sens bien C’est tout ce que j’ai à dire.

Pedro

c’est un cri de moins et une engueulade de moins...

 

8 janvier 05

J’aime beaucoup la classe de français parce que je m’amuse beaucoup. Ils nous font pratiquer le théâtre. J’aime beaucoup la façon dont on nous explique, j’aime comment elle parle la prof, et j’aime beaucoup aussi comment traduit le prof.

J’aime beaucoup la patience et la tolérance qu’ils ont avec nous.

 

10 janvier

Je me suis beaucoup amusé en faisant le travail le mieux que je pouvais avec force et concentration, je sais que je peux faire encore mieux.

 

11 janvier

quelque chose m’a énervé c’est que certains de mes compagnons sont partis, mais bon a la fois c’est bon c’est un cri de moins et une engueulade de moins, et la façon de partir était volontaire, comme ça on est plus a l’aise sans trop de scandale.

 

12 janvier

Il nous manque le contrôle dans les coulisses. Nous parlons et rions tout le temps, il nous manque vraiment du contrôle.

 

25 janvier

J’espère que vous n’allez pas vous décourager à cause des conneries que nous avons fait.

 

30 JANVIER

Je pensais que vous n’alliez venir que pour une semaine parce que vous n’alliez pas nous supporter, mais je vois que vous avez su nous contrôler.

Je vois aussi que vous étés très contents de nous avoir connu.

 

03 FEVRIER

Au début je n’aimais rien puisqu’on ne faisait que des exercices à la con. Mais je crois que ça a servi à quelque chose. Ce qui m’a surpris ça a été le peu de temps qu’on a mis à faire tout ça. Le spectacle a été génial. Ce qui ma plu le plus c’est le fait de l’avoir fait et d’avoir eu l’opportunité de parler avec ma famille. Ne pas seulement les voir, mais le fait de leur demander de leurs nouvelles.

Jouer un spectacle, parler face à un public parce qu’on on face à face on a les nerfs, on sent le vide.

Consuelo

Je voudrais présenter ce que j’ai appris à ma famille pour qu’il voit que je change depuis que je suis ici.

 

7 janvier 05

J’ai aimé, mais ce qui se passe c’est que l’on a jamais été dans un atelier avec les garçons, et je ne me sentais pas à l’aise. Les jours passent, je m’intègre de plus en plus. et aujourd’hui, je me rends compte que les garçons ne se moquent pas de ce que je fais.

 

12 janvier

Je sens que j’ai fais quelque chose de bien parce que j’ai vu ma maman, elle m’a apporté de bonnes nouvelles, ça faisait 15 jours que je ne la voyais pas.

 

13 janvier

Je me suis bien sentie avec le garçon avec qui j’ai travaillé Miguel Angel, il m’a beaucoup respecté et ne m’a pas fait mal et le plus important il me considère comme son amie.

le fait que Miguel Angel me prenne par le cou et que je tombe comme si j’étais morte, me semble parfait, vous savez je ne voudrais pas qu’on change ça, je suis très contente avec cette scène, ne la changer pas, je vous promets que je le ferais de mieux en mieux, merci.

 

14 janvier

Je voudrais présenter ce que j’ai appris à ma famille pour qu’il voit que je change depuis que je suis ici. On me culpabilise de manière injuste, je n’y étais pas quand on a tapé une fille, on l’a prise à coup de machette, je n’y étais pour rien, j’étais dans la bande.

 

17 janvier

Je me sens de mieux en mieux.

 

24 janvier

Je me sens très contente de la façon dont nous avons joué, tout a été très bien réussi…

même si nous sommes toujours les mêmes : inquiets et énervés.

Je crois que pour nous tous, nous nous comportons d’une autre manière

 

28 janvier

C’était très bien parce que je me rends compte à présent que nous pouvons aller très loin. Je suis super heureuse.

Alejandro

7 janvier

Pourquoi pas le dire, je suis dans une prison. Dessiner comme une BD, que ce n’est qu’un monde imaginaire qui n’existe pas en réalité, mais on vit dedans.

 

10 janvier

Je me suis mal levé, aujourd’hui n’a pas été une bonne journée, mais il faut la vivre, parce qu’elle pourrait être la dernière,

Il faut vivre et laisser vivre

 

11 janvier

Je continue a me souvenir des moches choses, tellement moche. Beaucoup pensent que je suis fou pour ce que j’ai fait, moi je ne sais pas si je suis mal dans ma tête, mais je me sens bien. Oui je crois que je suis bien. Je n’ai pas de solutions et je ne veux pas en avoir

Ici je suis arrivé tout seul, je reste tout seul, et je partirai tout seul.

 

12 janvier

Je ne sais pas si tout ce que j’ai fait ces dernières années était bien

Je sens que j’ai une double personnalité, une mauvaise, et une autre, pas si mauvaise.

 

13 janvier

Aujourd’hui j’ai commencé à me rendre compte de tout ce qui se passe autour de moi, et j’espère que tout sera comme je le désire. Que tout soit peint en jaune, que nous fassions pipi par le nez, que nous respirions par les oreilles, et qu’on s’inquiète de rien, que de manger, que de tirer la flemme, que de fumer jusqu’à ce que les poumons s’infectent d’autant de fumée, que je ne sache plus quoi faire, et que je vomisse sur le symbole de la police, et que je rote comme un con sans rien savoir, et que je puisse rentrer chez moi pour me reposer.

Nos journées passent plus vite et notre sentence se réduit, un jour de moins, un souvenir de plus, et nous allons pleurer en courant. Merci, de toute manière merci.

Je me déteste et je veux mourir

Ne réfléchissez jamais.

 

17 janvier

Aujourd’hui je suis bien, face à n’importe quel problème, je laisse couler, comme si rien ne s’était passé.

Ces derniers jours me semblaient très longs, et je désespère, je sais que je vais rester un long moment, mais je suis conscient de ce que j’ai fait, au moins je suis vivant, et un jour je sortirai d’ici, mais lui, il ne va pas sortir de son trou.

Je me sens avec beaucoup ou sans force

Antonio De Jesus

7 janvier

Depuis le premier jour, ça a été et ça continue d’être, des jours formidables, parce que j’apprends de nouvelles choses.

 

20 janvier

Cet atelier me plait de plus en plus et je ne vais pas arrêter, et je voudrais que continuiez à venir après les présentations, parce que je me suis attaché et ça m’a plu et je ne voudrais pas vous perdre. Chaque jour, le temps passe plus vite que lorsque je suis arrivé, je voudrais vous dire de ne jamais baisser les bras, j’ai envie de m’en sortir, je vous souhaite de ne pas croiser un mauvais chemin, mais un bon, et ça c’est pour vous tous.

 

30 JANVIER

Ne nous oubliez jamais parce que nous ne le ferons sûrement pas. Le jour de mon départ je vais beaucoup profiter et vous ne me reverrez plus jamais dans un endroit comme celui-ci. Aujourd’hui, c’est le dernier jour et vous ne savez pas ce que je ressens, assez triste : Qui va nous gronder tous les après-midi ? Merci, bon voyage, vous allez me manquer.

Oscar

Je suis Oscar, un garçon qui a passé toute sa vie avec de la mauvaise compagnie


10 Janvier

Aujourd’hui. nous nous sommes trop mal comportés. Même si on sait qu’on ne devrait pas le faire, on le fait. S’il vous plait, je vous demande de nous faire confiance.

 

21 janvier

jour spécial pour nous tous, grâce aux visites, ils étaient très intéressés de voir nos scènes. C’est ce qui nous aide à nous en sortir, le fait de savoir qu’il y a encore des gens qui s’intéressent à nous.

 

24 janvier

je suis en train de vaincre la peur, et je me félicite moi-même.

 

27 janvier

je suis super content parce qu’on a fait la première devant des écoles et on nous avait dit qu’il était difficile de les garder attentifs. Mes collègues et moi, nous nous sommes dit que si on allait à fond, il ne pouvait pas avoir d’impossible pour nous. C’est pour tout cela qu’on est très content. Vraiment, aujourd’hui on peut nous dire : félicitations petits cons pour tout l’effort !

Laura

Je me rends compte que j’ai beaucoup de valeur et que si je peux être quelqu’un si je le veux.

 

10 janvier

Je me suis levée à 6 h du matin, j’ai fais le ménage, j’ai pris une douche, après j’ai pris mon petit déjeuné et j’ai révisé un peu et après j’ai pris un moment pour réfléchir a ma famille. je suis allée à la cuisine pour aider à préparer le repas, après j’ai fais du sport, ensuite le repas, le journée s’est bien passée, je me suis enti bien, avant je ne me sentais pas bien ici, mais maintenant je me sens comme chez moi, au début j’étais un peu triste, mais ça passe vite

 

11 janvier

j’ai reçu une nouvelle, on m’a dit qu’on va me rejuger, . J’ai aussi pensé à ma famille.

 

12 janvier

Je suis allée avec ma psychologue, j’étais un peu triste à cause de chose qui me sont arrivées dans le passé et qui me reviennent toujours, quelque fois je me mets à penser à ce que j’ai fais. Je voudrais que ma sortie arrive bientôt pour être avec ma famille et la rendre heureuse pour toute la vie

 

14 janvier

Je ne vois pas beaucoup ma famille, parce qu’ils sont très loin de moi. Si le petit dieu le veut, ils viendront bientôt me voir. je les aime de tout mon cœur, et ils sont toujours dans ma tête, mes petits frères me manquent beaucoup, ça fait quatre mois que je ne les vois pas.

 

17 janvier

Pendant la nuit je me mets à pleurer et je voudrais revenir dans le temps, mais c’est trop tard.

 

Mardi 25 janvier

Aujourd’hui, je suis sortie, j’ai regardé calmement la journée et le soleil. Je m’imaginais être à l’extérieur. Je me suis sentie très bien sur la scène. Je pense que nous pouvons arriver à être quelqu’un de bien. Moi je n’avais jamais travailler dans un tel lieu. Je suis très heureuse et je crois que si ma famille me voyait, elle serait très contente, heureuse. Je vais essayer d’être heureuse chaque jour de cette semaine.

 

vendredi 28 janvier

Je me rends compte que j’ai beaucoup de valeur et que si je peux être quelqu’un si je le veux.

Leocadio

J’espère que vous allez continuer à me soutenir comme toujours puisque j’avais tout lâché, j’espère ne pas avoir pris de retard, je vais y aller à fond.

 

7 janvier

J’ai aimé tout ce que l’on a fait. C’est pour évacuer toute la peur qu’on a. La peur et la honte.

 

21 janvier

je vais récupérer le temps ou je n’étais plus intégré au groupe. Mais aujourd’hui ça me fait très plaisir parce que vous m’avez donné une nouvelle chance pour revenir. J’espère que vous allez continuer à me soutenir comme toujours puisque j’avais tout lâché, j’espère ne pas avoir pris de retard, je vais y aller à fond.

Javier

8 janvier

Je suis Javier et j’ai 16 ans. J’aime danser, jouer, lire et mon passe temps favori c’est d’écouter de la musique.

 

10 janvier

Chaque fois que je vois mes compagnons jouer, je vois qu’ils jouent de mieux en mieux.

 

12 janvier

Je vois que cet atelier progresse

 

21 janvier

« Votre vie s’arrête quand vous mourrez »

 

24 janvier

Tout ce qui tombe du ciel n’est pas que de la pluie.

Frère loup, sœur lune.

Francisco

25 janvier

Je suis sorti dans la rue pour la répétition, dans un théâtre. Le fait de voir la rue m’a rendu nostalgique, à cause de ma maison, je sens que la prison n’est rien pour moi. Ce n’est pas que je vivais dans un château, je vis dans une ferme, qui est pour moi un paradis, parce que l’environnement est propre, je me souviens quand je me promenais parmi les vaches, les moutons et les chevaux, j’adore les chevaux. Ce n’est pas important pour moi s’ils sont quelconques. Toi tu aimes les chevaux ?

 

27 janvier

Etre face au public n’est pas facile.

Lorsque j’ai entendu les gens arriver, j’ai eu les nerfs. Une fois sur scène, je me suis un peu calmé. Apres, j’ai oublié les gens.

  • Google Clean
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean